Les pellicules, j'aurai leur peau !


Hello !

J'ai l'impression que cela fait une éternité que je vous ai promis un article sur les pellicules. Pour ne rien vous cacher, je n'étais vraiment pas emballée à l'idée de parler cheveux dernièrement. J'étais plutôt occupée à me plaindre du froid.
Sérieusement les températures, grandissez un peu !

Qu'à cela ne tienne, une promesse est une promesse ! On va donc parler de mon arsenal anti-pellicules.


***
 

Le shampoing ciblé


Acheter un shampoing anti-pelliculaire n'a pas été mon premier réflexe. J'entendais souvent dire qu'ils étaient très agressifs, en particulier pour les cheveux crépus. Ce n'est que depuis quelques années que j'ai trouvé des shampoings suffisamment doux et efficaces contre cette plaie.


  • Le shampoing anti-pelliculaire de The Body Shop

Formulé à base de gingembre, il promet une action radicale contre les pellicules tout en respectant les longueurs. Bon je l'avoue, j'étais très sceptique lors de mon achat mais il m'a agréablement surprise. 
Tout d'abord il est très concentré, quelques gouttes me suffisent pour un quart de ma chevelure. Du coup je me suis réjouie de ne pas avoir pris le grand format. Ensuite, il lave très bien mon cuir chevelu quand je daigne prendre mon temps pour masser ce dernier. Mes longueurs ne sont pas sèches comme de la paille après le rinçage mais elles me laissent cette impression de "cheveux cirés" dont je ne raffole pas.

  • Le shikakai
La réputation de cette poudre n'est plus à faire. Elle a prouvé sa valeur en tant que shampoing et je ne m'en lasse pas. Et pour cause, elle me laisse un crâne propre et des cheveux tout doux. En plus d'être une arme redoutable contre les pellicules, le shikakai favorise la pousse des cheveux et les rend plus forts. 

Pour ce qui est de l'application, je préfère l'appliquer sur l'ensemble de ma tête (cuir chevelu et longueurs) et masser quelques minutes avant de laisser poser 45 minutes minimum. Bien sûr, le rinçage peut être laborieux. En ce qui me concerne je m'assure de bien rincer mon cuir chevelu, les grains perdus sur mes longueurs ne me dérangent pas plus que ça alors à quoi bon gaspiller de l'eau !


  • Wishlist
 Je vais bientôt pouvoir tester les vertus du rhassoul réputé pour sa douceur. J'aimerais également essayer le shampoing réparateur de la gamme Jamaican Black Castor Oil de Shea Moisture

Les soins en poudre 

Vous le savez maintenant, je suis accro aux poudres ayurvédiques, au henné et autres extraits de plantes. Je me fais un soin toutes les deux semaines et je m'assure d'incorporer à ma mixture des poudres efficaces contre les pellicules.

  • La poudre de Neem
La kryptonite de mes pellicules, si je ne devais en conseiller qu'une, ce serait celle-là. Son action purifiante est remarquable. L'essayer, c'est l'adopter. 
J'ai également testé l'huile de Neem, choix que j'ai vite regretté quand j'ai fait connaissance avec l'odeur épouvantable de ce produit. Une horreur. Sérieusement, fuyez et préférez la poudre ! 

  • La poudre de Brahmi
Je l'utilise surtout parce qu'elle aide à gagner en volume et fortifier ma fibre capillaire mais elle est aussi très utile pour apaiser le cuir chevelu. 


  • Le gingembre
La composition de mon shampoing anti-pelliculaire m'a poussée à me pencher sur l'usage de cette racine. Il se trouve qu'elle a des propriétés antiseptiques qui la rendent redoutable. Du coup, j'aime ajouter un peu de gingembre moulu à mes masques à l'occasion.


  • Wishlist
Je n'ai pas encore essayé les poudres de Maka et Tulsi. Je n'en ressens pas encore le besoin, je suis déjà bien équipée de ce côté mais vous devez vous douter que ce n'est qu'une question de temps avant que je les essaie.

Les huiles essentielles  

Je les utilise dans mes masques et mes bains d'huile afin de maximiser ma force de frappe. J'alterne entre le Romarin, la Lavande Vraie et l’indétrônable Tea Tree. Je n'en mets pas plus de 6 gouttes car on le sait, il n'est jamais bon d'abuser des huiles essentielles. 
 

 

Ces petits gestes qui changent tout 

Mieux vaut prévenir que guérir. Alors histoire de ne pas entretenir le problème, j'ai pris quelques bonne habitudes:

  •  Ne pas gratter, sauf si ça vous éclate de vous abîmer le cuir chevelu. Oui, je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais vous pourriez remplacer les gratouilles par un petit massage ou encore vous faire un petit spray d'eau avec quelques gouttes d'huile essentielle. 
  • Éviter de partager son peigne, sa brosse et les pellicules qui vont avec. 
  • Prendre l'habitude de les laver -voire les désinfecter- régulièrement. Je lave les miens à chaque fois que je me lave les cheveux, comme ça je ne risque pas de me coiffer avec une brosse pleine de peaux mortes. 
  •  
***

Et vous, comment gérez-vous les pellicules ? 
Dîtes-moi tout en commentaire!


Related Articles

2 commentaires:

  1. Coucou :)
    J'ai découvert aussi les poudres ayurvédiques pour me laver les cheveux et c'est vrai que je trouve que ça a un réel effet sur les pellicules. J'adore également l'huile de chaulmoogra j'ai fait un article dessus elle est vraiment magique aussi.
    Les huiles essentielles sont aussi top et je découvre les effets du gingembre grâce à toi je vais me pencher dessus ;)
    Merci
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      Je suis ravie que mon article t'ait plu ! Je n'ai jamais utilisé l'huile de chaulmoogra, à voir dans mes prochains achats ^^
      Merci beaucoup d'être passée !
      Bises !

      Supprimer

© Copyright Chick-N-Fro. Fourni par Blogger.