Cheveux crépus - Routine en 4 étapes



Ma période de rush étant passée, je vous propose aujourd'hui ma nouvelle routine capillaire. 
L'année dernière j'ai beaucoup travaillé sur l'hydratation de mes longueurs. Je pense avoir trouvé l'équilibre de ce côté et, à présent, je me concentre sur deux autres paramètres à savoir la limitation de la casse ainsi que les pellicules.

J'essaie de minimiser la manipulation de mes longueurs au maximum, c'est pourquoi je suis repassée à une routine de deux shampoings par mois. Cela n'a pas été évident à cause des démangeaisons mais cette fréquence me permet de réduire l'agression de mon cuir chevelu ainsi que de mes longueurs. 

  • Le Shampoing


J'ai le choix entre deux procédés en fonction de mes besoins et du temps que je peux consacrer au  shampoing:

- le shampoing simple: Je procède à un seul lavage en utilisant un shampoing hydratant si possible. Bien sûr il faut prendre le temps de bien masser le cuir chevelu histoire que le second shampoing devienne inutile. C'est la méthode rapide que j'utilise quand je ne veux pas m'attarder dans la salle de bain.

- les poudres indiennes: c'est le shampoing que je préfère étant donné que c'est celui qui agresse le moins la fibre capillaire. C'est également une vraie tuerie pour les pellicules. Toutefois il demande plus de temps selon la préparation et le temps de pose. Je reviendrai dessus de manière plus détaillée dans un prochain article. 


  • Le Deep Conditioning


Depuis que j'ai compris l'importance de cette étape, mes cheveux se portent beaucoup mieux. Comme pour le shampoing, je m'adapte au facteur temps et je compose avec les produits que j'ai à ma disposition. En général je me concocte un masque à base de miel et d'après-shampoing, idéal pour retenir l'hydratation, que je laisse poser au moins 20 minutes avant de rincer. Je l'avais déjà évoqué dans cet article.

  • Retenir l'hydratation

J'ai pu constater que pas mal de personnes utilisent la technique du rinçage à l'huile pour garder l'hydratation. L'idée est bonne mais je ne trouve pas ça très économique.
Du coup, je me contente d'appliquer un peu d'huile dans le creux de ma main et je l'applique sur mes cheveux essorés. Je suis allée un peu plus loin en ratant une huile solide - oui je l'ai ratée et j'ai obtenu une espèce de crème huileuse. Depuis, l'application est beaucoup plus facile et moins cra-cra.

Alternative: appliquer un leave-in juste après avoir essoré les cheveux. J'ai récemment découvert le leave-in conditionner de la gamme Jamaican Black Castor Oil de Shea Moisture et... j'en suis tombée amoureuse.




  • Coiffure

Comme d'habitude, je privilégie les coiffures protectrices en faisant bien attention à cacher mes pointes (si je ne suis pas trop paresseuse). Le plus souvent, je fais des vanilles que je coiffe ensuite en updo (litt.: coiffures hautes). Mes pointes sont protégées, j'ai moins de chances de laisser mes doigts traîner dans mes cheveux et le must : je ne fais jamais exactement la même coiffure.





***

Routine capillaire pour cheveux crépus en 4 étapes


J'espère que ce billet vous a plu. N'hésitez pas à commenter et à partager.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

INSTAGRAM FEED