Le Green House Effect, l'essentiel


Hello !

L'une d'entre vous m'a demandé comment je m'y prenais avec la technique "effet de serre", je vous ai donc préparé un petit billet à ce propos.

Qu'est-ce que le Green House Effect ?


C'est une technique qui vise à utiliser la chaleur générée naturellement par le corps grâce à un effet de serre. 

Pourquoi avoir recours à cette méthode ?


Parce qu'elle permet une meilleure hydratation du cheveu. La chaleur favorisant l'ouverture des écailles, les cheveux sont plus à même d'absorber les agents hydratants.
Parce qu'elle favoriserait la pousse des cheveux grâce à un afflux du sébum naturel. (Et là j'utilise le conditionnel pour la simple et bonne raison que je ne me suis jamais penchée sur la question).

Comment je procède ?

  • Je commence par vaporiser mes cheveux avec ma composition du moment. 
  • Ensuite je scelle l'hydratation avec une huile végétale. En général, j'utilise ma bien aimée huile d'avocat.
  • Je recouvre mes cheveux de cellophane avant de mettre mon bonnet en satin.
  • Au réveil, je découvre mes cheveux et, si besoin est, j'utilise juste un peu de lait capillaire avant de me coiffer.


 A quelle fréquence j'utilise cette méthode ?


Justement, je n'ai pas de fréquence d'utilisation. Je le fais quand je sens que c'est nécessaire. Quand je passe une semaine à faire des couettes ou des afros tirés, je le fais à peu près tous les deux soirs. 
Il m'arrive aussi d'utiliser le GHE quand je trouve que mes vanilles ont "pris un coup de vieux". 

Attention !
En me documentant sur le GHE, je suis tombée sur des méthodes consistant à répéter l'opération tous les soirs pendant trois mois. En ce qui me concerne, je ne conseille pas ce genre de routine à cause des inconvénients qui découlent du GHE:

  • Qui dit chaleur dit transpiration. Vous l'aurez compris, quand on se fait "chauffer la tête" le soir, ça sue sec sous le bonnet. Pensez à bien aérer vos cheveux au réveil.
  • Au bout de quelques jours, on a une désagréable sensation cra-cra.
  • Et n'oublions pas les odeurs. Le mélange huile-lait-sueur, ce n'est pas glamour à la longue. 
Si vous en voulez plus, je vous propose de lire la mésaventure de la blogueuse Naturellement Flyée: GHE (Green House Effet) .


A présent mon utilisation du GHE n'a plus de secret pour vous. 
J'espère que ce billet vous a plu. N'hésitez pas à réagir, à poser des questions et à partager.



Related Articles

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

© Copyright Chick-N-Fro. Fourni par Blogger.